Compagnie Vortex

Accueil > EN > Cie Vortex > Présentation > Pourquoi Faut-il Raconter Des Histoires ?

Pourquoi Faut-il Raconter Des Histoires ?

mercredi 12 février 2020

« Un homme normal, pour un neurologue, est un homme qui peut raconter son histoire. Un homme qui a un passé, une mémoire, qui sait d’où il vient, qui il est.

- Oliver SACKS, neurologue, romancier -

Les arts du conte et du conteur, de la littérature orale, du récit, de la parole apparaissent aujourd’hui comme des arts à la fois premiers et nouveaux.
Ils ont pour but de rassembler.
Ils contribuent à la transmission et à l’enrichissement du patrimoine immatériel oral, narratif et littéraire de la société.
Ils participent à la vitalité du monde moderne, de sa langue et de sa parole.

Plusieurs milliers d’artistes font métier de cet art, ils oeuvrent dans des lieux très variés : artistiques, culturels, éducatifs, sociaux.
C’est ainsi que devient apparent ce besoin fondamental qu’a l’humanité de perpétuer son aventure au travers des histoires.

Voici pourquoi la Compagnie VORTEX souhaite aujourd’hui bâtir un projet fort et cohérent autour de cette thématique afin d’explorer ce passage du texte ou du livre à l’oralité et à la mise en jeu.

Le Conte d’aujourd’hui est plein d’élan et de vigueur, notamment grâce à de jeunes artistes talentueux qui déploient l’éventail infini des pratiques contemporaines du conte : jeu d’acteur, clown, mouvement, musique, chant, marionnette ou mise en scène.

Oui, le conte est un art échappant aux étiquettes habituelles : il est aussi savant que populaire, aussi archaïque que contemporain. C’est un art que tous, à des titres différents, revendiquent comme une nécessité politique dans la bataille de l’imaginaire engagée aujourd’hui.

Bien sûr les artistes occupent une place importante, mais ils ne sont pas les seuls.

L’instituteur qui raconte en classe, le grand-père qui raconte à son petit-fils, la nourrice qui raconte avec ses jeux de doigts, la bibliothécaire qui raconte à un groupe d’enfants ne peuvent pas être oubliés dans la question de la transmission.

Or, dans une société où tout sépare, clive, divise, le conte relève le défi de renouer les fils, de tisser un comme-un (commun) bigarré et complexe. Il trace le chemin d’un bien-vivre ensemble, il aplanit les différences, il apaise et rassemble toutes les générations.

Ne dit-on pas chez les conteurs : Quand tu connais l’histoire de ton ennemi, il n’est plus ton ennemi ?

Oui, c’est bien à travers les grands récits traditionnels, les mythes, les épopées, les proverbes que s’est transmise à nous une sagesse millénaire qui a tant à apprendre à l’homme du XXIème siècle. Un homme devenu « hors-sol », coupé de la nature et de ses cycles.

Créer, écrire, interpréter, inventer, incarner, traduire. Par le biais du corps, de la voix, des images, des mots qui viennent nourrir une parole libre.

Dans un monde bombardé de paroles idéologiques ou technologiques, sectaires ou partisanes, marchandes ou endoctrinantes, la liberté de la parole contée est rafraîchissante.

Le vrai art du conteur, c’est qu’à partir d’un vaste corpus de récits traditionnels, il doit constamment chercher la résonance avec l’actualité du monde - et celle de sa propre vie - tout en construisant un mode de relation qui fait que, tout à coup, le public devient acteur et trouve sa place à l’intérieur d’un espace que le conteur laisse ouvert. Le public devient alors co-créateur de l’histoire, de ce cercle magique.

Dans un monde ultra médiatique et commercialisé à outrance, dans une société profondément transformée par une pandémie mondiale, il nous paraît urgent de re-puiser aux racines de notre humanité commune, d’aider les jeunes en particulier à reprendre pied dans une réalité bien incarnée, saine et équilibrée afin de leur éviter de tomber dans les pièges de la virtualité sous toutes ses formes.

Mieux replonger vers nos racines, notre origine. Non pas dans la perspective d’un hypothétique retour à l’ancien ou aux traditions d’autrefois, mais plutôt pour redevenir créateur et - avec un nouveau regard sur l’ensemble des outils issus de la technologie - mieux inventer le monde de demain.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.